La bourse Badoit

Depuis 30 ans la Badoit sélectionne un lauréat pour l’accompagner dans son projet de restaurant.

Le président du Jury Thierry Matx a gagné la bourse Badoit il y a 20 ans. Après un dépot de dossier, toutes les candidatures sont étudiées, pour pré-sélectionner les 4 finalistes,en fonction de plusieurs critères : la faisabilité, la nouveauté, la qualité.

Ces 4 finalistes, présenteront  leur cuisine lors de l’atelier Badoit  au public, on peut y accéder sur inscription sur le site de la bourse Badoit, il faudra voter pour le projet qui plaira le plus sur le site de la bourse Badoit.

En Septembre après avoir comptabilisé les votes du public et un grand oral, le gagnant de la bourse Badoit sera désigné. Le gagnant gagnera :

– Dotation de 10 000€
– 1 an de coaching d’experts
-1 an de communication
-1 an d’approvisionnement Badoit/evian
-1 formation courte de perfectionnement dans les domaines de la cuisine, hygiène et gestion d’un point de restauration
-Accompagnement juridique gratuit

Cette année, j’ai eu la chance de pouvoir rencontrer et découvrir l’univers culinaire des 4 finalistes. Les quatre projets sont très chouettes, quatre univers complètement différents, de belles personnes passionnées et des assiettes délicieuses.

« Derrière les Fagots » de Matthieu Gauthier et Alexandre Zeitoun : Une cuisine locale qui sélectionne très bien ses produits un vrai régal dans l’assiette . Tout est fait maison, l’assiette qui nous est présentée est pleine de saveur.

Cru Projet d’Elodie Pichard: Une carte autour du tartare sous toutes ses formes de la viande en passant par le poison et le fromage. Mon plat m’a tout simplement réconcilié avec le tartare, les assaisonnements sont parfaits, il y a des jolies jeux de textures dans l’assiette avec une du croquant avec les brisures de parmesan, les pignons de pin et le fondant du veau.

Aussi(e) d’Alexis Braconnier: Alexis vous propose un joli métissage de la cuisine australienne et de ses expériences culinaires. Une cuisine street food décontractée avec un contenant très pratique pour un déjeuner à emporter . Un voyage avec les papilles découverte de délicieuses saveurs avec ce crumble délicieux et un bœuf wagyu très bien assaisonné.

Iemanja de Paul Laplace: Un concept  très original qui permettra de découvrir la street food brésilienne et la crêpe de tapioca. En plus d’être étonnantes et délicieuses ces crêpes sont ultra healthy, la recette proposée à l’atelier Badoit est faible en calories et végétalienne.

N’hésitez pas à aller à l’atelier Badoit pour découvrir ces quatre projets et gouter leur cuisine les 16, 17 et 18 juin ; il reste encore des places sur le site de la bourse Badoit

Atelier Badoit 16,17 et 18 juin l’accès est gratuit sur inscription uniquement au 13 rue du Pont au Choux 75003 Paris

Voter pour l’un des finalistes sur le site bourse Badoit

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *