Paumée à Paris

Girly, sassy and geek

Epiphanie et dégustation de galettes

Les fêtes de fin d’années sont à peine finies que certains entame un régime Détox, dans mon cas je commence un régime d’une tout autre nature un régime à base de frangipane.

L’épiphanie aura lieu dimanche prochaine, et je suis à la recherche de la galette idéale.

En attendant la date fatidique je me suis lancée dans une séance de dégustation de galettes.

Cette année j’ai eu envie de tester les galettes des grands pâtissiers et des galettes originales.

Ayant un budget galette limité et tenant à ma ligne j’ai opté pour la galette individuelle et j’ai craqué pour deux belles maison : Pierre Hermé et Jean Paul Hévin

Pierre Hermé est une valeur sure de la pâtisserie, La galette frangipane classique qui existe en part individuelle est très jolie et très bonne la pâte feuilleté est légère et délicieuse la frangipane est gourmande. J’aurai aime un peu plus de frangipane dans la galette, mis à part cela cette galette est une valeur sure et mérite un bon 7/10.

Il y a deux autres galettes de Pierre Hermé une avec un chocolat d’exception venant du Venezuela. La deuxième galette Ispahan avec une saveur d’amande, de rose de litchi  et de framboise; Cette galette m’aurait bien tentée mais elle n’est pas vendue en galette individuelle.

Jean Paul Hévin chocolatier, présente une galette au chocolatée. Le feuilletage est chocolat au-dessus  et nature en-dessous avec une frangipane qui marie à la perfection amande pistache et palets de chocolat noir. C’est ma première galette au  chocolat et je suis conquise le mélange frangipane et chocolat est bien équilibré je la mangerai volontiers de nouveau et si je suis chanceuse je trouverai peu être l’une des 20 fève que que pourrais échanger contre une boite de caviar chez Prunier. Cette galette mérite un 9/10 pour son originalité et sa générosité.

J’ai prévu de gouter d’autres galettes cette semaine, j’ai un peu de mal à me décider.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Précédent

L’épiphanie avec Michel et Augustin et le cookie des rois

Suivant

L’épiphanie avec Lenôtre

  1. Rolala ça donne envie tout ça mais là faut éliminer les kilos pris pendant les fêtes 🙂

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén